CITE DE LA FAMILLE

Quelle alternative à l'hôtel social pour les familles ?

La Cité de la famille est une plateforme hybride qui comprend un hôtel social, un hôtel d’écotourisme, une crèche associative et un café des enfants. C’est un lieu d’accueil, de partage et de ressources pour toutes les familles, qu’elles soient du quartier, en visite touristique ou en situation de précarité. Sa vocation est de rassembler des personnes issues d’horizons différents pour partager une vision et nourrir une pratique positive du vivre-ensemble.

Pourquoi le site Ordener Réinventer Paris ? Parce que dans les espaces urbains cosmopolites contemporains, dont ce quartier du XVIIIème est un cas exemplaire, l’enfant peut jouer un rôle décisif, quoique peu exploré encore, de vecteur de rencontres et d’entraide entre parents : il est pour eux un interprète, un ambassadeur, un facteur d’ancrage, d’engagements et de liens, bref, un moteur d’intégration sociale et de participation à la vie de la cité, au double sens du terme. En mutualisant des espaces et des fonctions autour des enfants, la Cité de la famille propose donc un lieu unique où pourront se développer ces synergies intergénérationnelles et interculturelles, spontanément portées par la sociabilité enfantine, mais qui manquent d’espaces où se concrétiser.

À l’heure où le soutien à la parentalité s’impose comme une priorité politique et sociale de premier plan, le lien social et la solidarité s’y trouveront renforcées, au travers de rapports de sociabilités ordinaires, assorties d’activités pédagogiques et culturelles.

L’hôtel social et un hôtel solidaire : une approche innovante du tourisme et de l’hébergement d’urgence

Au pied de la butte Montmartre, deux hôtels accueillent pour l’un des familles en situation de précarité, prises en charge par l’association Aurore, et pour l’autre des touristes.

Ces deux hôtels sont innovants dans leur conception. L’un répond au besoin urgent d’une alternative à l’hôtel de rapport pour l’hébergement d’urgence, qui est passé d’une mise à l’abri ponctuelle à du long séjour. Pour les familles en situation de précarité et pour un tarif équivalent à un hôtel inadapté à l’accueil des familles, il propose un hébergement doté de services communs (cuisine, buanderie, espace de rencontres). Il propose également l’accompagnement des familles dans leur parcours d’insertion.

L’autre hôtel, face à la pénurie d’hébergements touristiques à Paris, offre une solution adaptée aux besoins et au budget des familles (le prix des résidences hôtelières et des appartements meublés étant encore prohibitif). Il dispose de chambres modulaires offrant des normes de confort et des prestations nouvelles ciblées pour les familles (réseau de partenaires culturels parisiens, baby-sitting, prêt de matériels…).

Ces hôtels sont aussi innovants dans leur fonctionnement : les personnes en situation de précarité qui y sont hébergées s’engagent par le travail dans le fonctionnement de l’hôtel tandis que les touristes soutiennent financièrement le projet culturel et pédagogique de la Cité de la famille.

La rue intérieure et le café des enfants: un lieu de référence et de convivialité pour les familles du quartier

Véritable lieu d’interface et de liens entre les occupants des différents programmes, la rue intérieure constitue un lieu de partage pour les familles et les habitants du quartier en même temps qu’une aire de jeux sécurisée pour les enfants.

Porté par l’association Home Sweet Mômes, le Café des enfants est conçu en continuité directe avec la rue intérieure. Ouvert aux mineurs (0-16 ans) et à leur famille, sans exclusion sociale, ce café promeut une démarche d’éducation populaire dans laquelle les enfants sont les acteurs du lieu et de son devenir. C’est un espace de jeu et d’activités culturelles, ouvert également le week-end, animé par une équipe de professionnels et de bénévoles. Pour les parents, c’est aussi une structure qui favorise l’entraide et le partage, à travers des tours de garderie, du troc de matériel, des moments d’échanges autour de la famille et du quartier. Elle met également à leur disposition, en annexe, un espace de travail avec wifi et imprimante.

La crèche associative : un soutien complémentaire à la famille

La vocation de la crèche de 40 berceaux est d’accueillir les enfants du quartier mais également de réserver des places aux enfants des familles en situation de précarité hébergées sur le site. Le retour progressif à l’emploi ou à la formation des parents est incité par la mise en place d’horaires atypiques de large amplitude et d’un accueil d’urgence occasionnel ou en temps partiels irréguliers.

S’appuyant sur les ressources des familles et non sur leurs difficultés, la crèche propose également des échanges autour de la parentalité et l’apprentissage autour du soin et de l’alimentation au travers d’ateliers avec des professionnels.

Une architecture à la hauteur des enjeux

L’architecture d’un tel lieu doit être à la hauteur des enjeux de solidarité et de culture dont il est porteur. La façade et le niveau de prestation des deux hôtels ne distinguent pas les programmes qu’ils accueillent en leur sein. Les chambres sont traitées de manière modulable rendant possible la mutabilité des espaces au fil du temps.

La rue intérieure, le café et la crèche affichent une urbanité qui les distingue du reste de l’opération pour devenir ce lieu joyeux et solidaire.